Le magazine Birdee

Retour au magazine

Que devons-nous enseigner à nos enfants en matière d’argent ?

Catégorie : Finance

Date de publication : 10/05/2019

Partager :

En dépit de tous les efforts de mes parents, l’argent et moi … eh bien, c’est toujours compliqué. Et maintenant que j’ai atteint l’âge où les chères petites têtes blondes de mes frères, soeurs et amis occupent une place toujours grandissante dans ma vie, je suis à nouveau frappée par une évidence qui mérite d’être soulignée : notre relation avec tout ce qui nous entoure se construit dès notre plus jeune âge et est fortement influencée par nos parents et l’environnement dans lequel nous grandissons. Les questions d’argent ne font pas exception à la règle.

Je n’ai rien à reprocher à mes parents. Ils ont vraiment tout essayé. Ils m’ont appris à budgétiser, m’ont accompagné à la banque, … Et tout au long de ce périple, ma mère, fidèle à ses racines hollandaises, n’a cessé de me rabattre les oreilles avec les histoires de ses grand-mères et grand-tantes hollandaises qui arrivaient toujours « à dépenser une moitié, mettre l’autre moitié de côté et à avoir toujours assez pour inviter toute la famille à venir se régaler de gâteau et de café pour leurs anniversaires ». Cependant, les messages que nous transmettons ne sont pas toujours verbaux. Et c’est peut-être là que le bât blesse. En effet, nous communiquons aussi de manière non-verbale. Les enfants nous observent et s’imprègnent de nos comportements parfois bien plus que de nos paroles. C’est un sujet assez complexe… et ce n’est pas sans raison qu’on dit qu’être parent, c’est le métier le plus difficile au monde.

Je me pose dès lors la question : que devraient savoir mes nièces, neveux et futurs enfants sur l’argent ? J’imagine que le fait d’être parent vous fait voir les choses autrement, avec plus de discernement. Comme si vous aviez deux boîtes de rangement dont l’une porte l’étiquette « valeurs à conserver » et l’autre « valeurs à abandonner ». Tout en gardant à l’esprit que le jour viendra, inévitablement, où ils prendront conscience de leur relation à l’argent. Car l’argent est le support de toutes nos activités.

Voici 10 réflexions que j’aimerais partager avec vous :

  1. Il était une fois …

Notre cerveau est très réceptif aux informations racontées au travers d’histoires et de comptines. De ‘Robin des Bois’ jusqu’à ‘Harry Potter’, l’argent est un thème récurrent qui s’imbrique dans le reste de l’histoire, qu’il s’agisse de mythes, légendes, contes de fées ou livres pour enfants. En faisant la lecture à vos enfants ou en leur racontant une histoire, vous trouverez une manière originale d’aborder le sujet de l’argent. Vous leur permettez ainsi de ressentir les mêmes sentiments que les protagonistes tout en stimulant leur imagination. Cela peut servir de tremplin pour entamer une discussion. Peut-être préférez-vous inventer des histoires avec vos enfants afin de les encourager à prendre leur responsabilité individuelle et s’approprier le sujet.

  1. Concrétisez

Les transferts d’argent en ligne, les cartes de paiement sans contact … l’argent se fait de moins en moins concret. Aux yeux d’un enfant, l’argent doit être une chose bien mystérieuse. Profitez du fait que nous utilisons l’argent, sous quelque forme que ce soit, dans notre vie quotidienne. Réfléchissez à la manière dont vous pourrez rendre tout cela plus ‘vivant’. L’un de mes amis m’a raconté que son fils adore emmener sa calculatrice au magasin et additionner le prix de tout ce qu’ils mettent dans leur chariot. En utilisant des chiffres concrets, en comptant les pièces de monnaie … vous impliquez vos enfants et leur faites prendre conscience du prix des produits. C’est une excellente manière pour rendre plus concret un concept totalement abstrait. De plus, vous contribuez à construire leur relation à l’argent.

  1. Encouragez-les à faire des choix personnels et stimulez leur responsabilité individuelle

Aidez vos enfants à choisir une tirelire et donnez-leur de l’argent de poche. Encouragez-les à décider eux-mêmes à quoi ils vont dépenser leurs sous. Ainsi, vous stimulez leur capacité à choisir. A eux de choisir entre un kit de construction Lego Chateau de Poudlard, un set de grimage/maquillage ou une peluche Elmo qui danse. (Cette méthode a même marché pour moi.)

  1. Créativité et jeux

Introduire un aspect ludique dans l’éducation de vos enfants … en voilà une idée ! Les familiariser avec l’argent à travers le jeu peut être une bonne stratégie dans ce contexte. Jouer au magasin, aux jeux de société, aux jeux sur ordinateur … ce sont autant d’opportunités pour leur faire prendre conscience du concept de l’argent. De toute façon, cela ne sert à rien de les contraindre, ils risquent de réagir par la résistance. Mais en introduisant un aspect ludique, vous réussirez à rendre plus légère une matière lourde, tout en développant leur autonomie.

  1. La valeur du travail

Avez-vous déjà pensé à les mettre au travail pour gagner leur argent de poche ? Rassurez-vous, loin de moi l’idée de faire ici l’apologie du travail des enfants ou de plaider pour un retour au temps de Dickens. Mais laver la voiture, aider à faire des tâches ménagères … c’est tout à fait envisageable, non ?

  1. Générosité

Les gens généreux me font chaud au coeur. Mais cette belle qualité les rend pourtant vulnérables lorsqu’ils ont affaire à des personnes qui abusent de leur générosité. Dans quelle mesure voulez-vous encourager vos enfants à être généreux et donner à autrui ? Souhaitez-vous qu’ils s’impliquent en récoltant de l’argent pour une bonne cause ou en soutenant des personnes qui sont dans le besoin ?

  1. Donnez l’exemple

Prenez en considération l’exemple que vous donnez de votre propre relation à l’argent. Est-ce que vos actes sont en accord avec vos paroles, ou envoyez-vous des signaux plutôt contradictoires ? Les enfants sont également sensibles au contexte plus large. Pensez-vous qu’il faut leur expliquer ce qui se passe dans le monde en général, même au niveau politique ? Ne sommes-nous pas en train de transmettre nos propres opinions et convictions à nos enfants ? Moi par exemple, j’ai toujours pensé que placer de l’argent, c’était hors de ma portée, tout simplement parce que je suis issue d’une famille qui n’avait pas pour habitude d’investir dans autre chose qu’une habitation. Toutefois, faire des études universitaires me semblait une évidence du fait que mes parents et autres membres de ma famille avaient suivi le même parcours. Chez Birdee, nous vous permettons de tâter le terrain avant de commencer à placer votre argent. Vous pouvez commencer ‘petit’ en investissant un montant étonnamment faible. Vous pouvez donc vous essayer aux placements en toute sérénité, même si les investissements ne font pas partie de vos traditions familiales.

  1. Reprenez votre pouvoir de consommateur

Il est intéressant de constater comment notre relation à l’argent est liée à nos valeurs fondamentales. A qui voulez-vous confier votre argent durement gagné ? Il n’est pas évident de naviguer dans les eaux troubles du système mis en place. Mais il est néanmoins important d’enseigner à nos enfants qu’en dépensant de l’argent, ils ont aussi du pouvoir. Faites-leur comprendre que l’achat d’un produit implique qu’ils soutiennent une entreprise et, par extension, également les principes éthiques de celle-ci.

  1. Investissez et mettez de l’argent de côté pour ce qui vous est cher

En cultivant dès leur jeune âge l’habitude d’épargner et de placer de l’argent, vous encouragez vos enfants à penser au long terme. Dans la continuité de mon point précédent, Birdee vous offre la possibilité de choisir le thème dans lequel vous désirez investir, ce qui vous permet de rester fidèle à vos principes et valeurs fondamentales. Découvrez toutes les options sur notre site web. Quel est le thème dans lequel vous désirez investir ? Quel est le thème dans lequel vous aimeriez que vos enfants investissent ? Et quel est votre objectif d’investissement : faire un voyage lointain, acheter une maison, constituer une réserve pour vos enfants ? Consultez toutes les options proposées par Birdee.

  1. Ayez confiance

Enfin, ayez confiance. Apprenez à vos enfants à avoir confiance en eux, en leur ingéniosité et leurs capacités. Avec de la confiance et de l’espoir, ils auront déjà à moitié gagné la bataille.

Et pour finir, je vous donne, en prime, un conseil de l’un de mes oncles, trop astucieux pour vous le retenir : « Ne lésinez jamais sur vos chaussures, ni sur votre lit, car si vous n’êtes pas dans l’un, vous serez toujours dans l’autre. »