Le magazine Birdee

Toutes les actualités de Birdee

Retour au magazine

Editos

Date de publication : 01/09/2017

Auteur : Birdee

Avez-vous apprécié cet article? Partagez le!

Fonds actifs contre fonds passifs : le choix de Birdee

Depuis de nombreuses années et en particulier en Europe, le monde de la finance promeut activement les fonds d’investissement (Sicav) et en particulier les fonds actifs. Les investisseurs sont incités largement à opter pour ces supports qui sont supposés offrir les rendements les plus intéressants. Combien d’entre vous savent qu’en réalité, ils sont loin d’être les meilleurs supports du marché ?

Les fonds actifs sont des fonds gérés par des gestionnaires et qui reflètent leurs convictions.  Ceux-ci choisissent spécifiquement les sociétés ou les actifs dans lesquels ils désirent investir.

Les frais de gestion de ces fonds sont de l’ordre de 2% par an.

Les convictions de ces gérants apportent-elles une performance supérieure au marché ?

En se référant à l’étude SPIVA réalisée de manière continue depuis 2002 par S&P Down Jones, nous constatons que plus de 85% des fonds actifs investis en actions européennes font moins bien que l’indice qui réplique chacun d’entre eux sur 5 ans.  De plus, la performance moyenne de ces fonds est de 1,5% inférieure à leur indice global (S&P Eurozone BMI).

Nous pouvons constater la même situation pour les fonds actifs investissant en actions américaines : 99 % des fonds font moins bien que leur indice sur 5 ans. Et ces fonds ont une performance moyenne de 5% inférieure à leur indice (S&P500).

Par ailleurs, de nombreuses études démontrent que la performance d’un portefeuille dépend à plus de 80% de la façon dont il est constitué et à moins de 20% du choix des valeurs qui le composent. Autrement dit, c’est le mode d’allocation des actifs et le choix de leur répartition qui sont les plus déterminants pour les rendements futurs du portefeuille.

Quelles alternatives avons-nous à notre disposition ?

Si la grande majorité des fonds actifs font moins bien que leur indice, il est hautement souhaitable d’acheter directement l’indice.

Les ETF (fonds qui répliquent leur indice) offrent justement la performance de l’indice. De plus, ils ont des frais de gestion bien inférieurs aux fonds actifs (de l’ordre de 0,30%/an contre 2%/an) et sont plus liquides (ils se traitent en bourse), ce qui offre une grande souplesse de gestion et permet d’assurer la disponibilité des investissements à tout moment. Un détail non négligeable aux yeux du client final.

 Quelles conclusions en tirer ?

Une gestion de portefeuilles constitués d’ETF combinée avec une méthode de détermination rigoureuse de l’allocation s’impose comme la meilleure à nos yeux.

C’est exactement ce que vous propose Birdee : une méthodologie éprouvée pour déterminer l’allocation des actifs et une sélection d’ETF bon marché et liquides.

Testez ici nos portefeuilles pour vérifier tout l’intérêt des fonds passifs.

Geoffroy Linard