Le magazine Birdee

Retour au magazine

Etes-vous riche ?

Catégorie : Finance

Date de publication : 15/06/2017

Partager :

A partir de quel montant est-on riche ?

La question est régulièrement posée, et en général, le montant donné en guise de réponse augmente avec les revenus des personnes interrogées…

En France par exemple, un employé payé au Smic (1.140 euros net mensuels) considèrera sans doute que la richesse débute à partir d’un revenu mensuel de 3.000 euros net par personne.

De son côté, un cadre payé 3.500 euros pourra — légitimement — estimer qu’il n’est pas du tout à l’aise financièrement. Ce ressenti peut être accentué s’il travaille beaucoup et  a peu de loisirs, ou si ses revenus ne lui permettent pas d’assurer le train de vie qu’il souhaite avoir.

C’est ainsi que, dans l’esprit d’une personne interrogée, le riche reste en général celui qui gagne… deux fois plus que soi.

Pour la moyenne des Français, la richesse commence à partir de 5.000 euros net de revenus mensuels (sondage réalisé pour les Echos en 2015).

Et vous ? Combien gagnez-vous ?

Pour vous faire une idée plus précise de la place que vous occupez sur l’échelle moyenne des salaires, si vous habitez en France, vous pouvez consulter le site de l’observatoire des inégalités qui a mis en place un simulateur. Si vous gagnez 3.000 euros net par mois, par exemple, vous y découvrirez que… 84% des salariés français gagnent moins que vous !

 Et par rapport au salaire moyen ?

En France, le salaire moyen est de 2.202 euros net* par mois selon l’Insee.

En Belgique, le salaire moyen est de 3.414 euros brut selon le Service Public Fédéral Economie. Soit 2.073 euros net pour un contribuable célibataire *.

Mais, au fait, quelle importance ?

Le fait que vous vous sentiez riche ou non ne vous empêche pas d’épargner.

Quel que soit votre niveau de revenus, vous pouvez commencer par tester nos portefeuilles ici.

  * Les salaires « net » ne s’entendent pas de la même façon en France qu’en Belgique. En France, le salaire net ne comprend pas l’impôt sur le revenu, qui doit encore être payé par le salarié. Alors qu’en Belgique, le salaire net correspond à ce que touche réellement le travailleur, puisque l’impôt sur le revenu est déduit à la source.